ANTHONY HAMILTON

ANTHONY HAMILTON

Anthony Hamilton (28 janvier 1971 – ) est un chanteur américain de soul, originaire de Charlotte, en Caroline du Nord. Enfant, il chante dans la chorale de son Église, puis dans differents clubs.

En 1993, il part s’installer à New York. Ces premières années vont être difficiles, son premier album XTC doit sortir chez Uptown Records en 1995, mais la société fait faillite. Ensuite, il signe sous le label RCA, où son album Total xtc sortira enfin en 1996. L’album ne rencontrera pas le succès escompté, malgré de bonnes critiques et de bons titres (Forgive me, In the Mood, You’re my Type of Woman, etc.).

S’ensuit une période de transition. Il signe chez Soulife, label indépendant. Il écrit son second album mais également pour d’autres artistes, dont Donell Jones, puis fait le Voodoo Tour en 2000 pour D’Angelo dans les chœurs. Soulife ferme ses portes avant qu’Anthony Hamilton ait pu sortir son second album. Il continue à écrire et faire les chœurs pour d’autres artistes.

La chance et une rencontre avec Jermaine Dupri, qui le fait signer sous son label So So Def, offre une nouvelle dimension à Anthony qui sort en 2003 l’album Coming from Where I’m from. S’ensuit en 2005 Soulife, album qu’il n’avait pas pu sortir sous le label du même nom. Toujours en 2005, il crée l’album Ain’t Nobody Worryin’. Chanteur à la voix pleine d’émotions, il fait partie des valeurs sûres du mouvement néosoul de cette dernière décennie. Il prête également sa voix pour la bande-originale du film American Gangster réalisé par Ridley Scott en 2007.